Une étude innovante examine l’interaction entre les hommes et les bâtiments

Comment motiver les personnes à améliorer leur consommation énergétique? Une étude interculturelle, financée par l’UE, analyse la manière dont les personnes interagissent avec les technologies du bâtiment pour contrôler leur environnement intérieur.

Les médias actuels soulignent régulièrement l’importance des différentes problématiques qui nous affectent nous et notre planète. Ces dernières comprennent aussi bien l’adoption de pratiques économes en énergie que le fait d’avoir un mode de vie sain. Certains aspects sont simples à adopter, tandis que la bonne direction à suivre doit être indiquée pour d’autres. Cependant, pour que les personnes soient motivées à changer leurs comportements chez eux et sur leur lieu de travail, elles doivent d’abord prendre conscience de leurs habitudes actuelles et de la façon dont elles affectent leurs vies.

En aidant à mieux comprendre la consommation énergétique des personnes, une étude, menée dans le cadre du projet MOBISTYLE financé par l’UE, s’est intéressée aux comportements liés à l’utilisation des bâtiments. Cette étude interculturelle était axée sur les comportements du personnel administratif, des membres du corps enseignant et d’étudiants de trois universités italiennes, et de deux enseignants de l’Université de Ljubljana en Slovénie. Un article traitant des conclusions de cette étude a été publié sur le site web d’«EDP Sciences».

La fusion de la physique des bâtiments et des sciences sociales dans une seule étude

L’objectif de cette étude était d’apporter une vision d’ensemble du comportement humain relatif à quatre objectifs clés de recherche. Premièrement, les facteurs culturels, contextuels et sociodémographiques concernant l’interaction avec des outils de contrôle environnemental partagés (par ex. les thermostats réglables). Deuxièmement, les normes et les attitudes sociales perçues, et l’intention de partager ces outils de contrôle. Troisièmement, la facilité d’utilisation pour les personnes et leur bonne connaissance du mode de fonctionnement de ces outils. Enfin, le confort, la satisfaction et la productivité perçus par les personnes sur les lieux de travail étudiés.

Cette étude innovante associait des méthodes d’étude interdisciplinaires et une connaissance interculturelle des interactions entre les personnes et les bâtiments relatives à la consommation énergétique et au confort. Selon les auteurs de cette étude, «[e]n adoptant ce cadre sociotechnique dans un contexte transfrontalier, les analyses de plus de 1 000 réponses recueillies […] illustraient pourquoi et comment les visions des sciences sociales, parallèlement aux théories sur la physique des bâtiments, peuvent fournir une connaissance innovante sur la compréhension des interactions des employés de bureau avec les technologies du bâtiment pour contrôler leur environnement intérieur».

Au‑delà des études de ce genre, MOBISTYLE a également cherché à motiver le changement comportemental grâce à l’utilisation de services basés sur les TIC. L’objectif de ces services est de susciter une prise de conscience chez les consommateurs en leur apportant des informations personnalisées sur leur consommation énergétique, leur environnement intérieur et leur santé. Ces informations ont pour objectif ultime de donner confiance aux consommateurs pour faire les bons choix qui leur permettront de réaliser des économies d’énergie. Une application mobile appelée MOBISTYLE Game utilise des coups de pouce et des astuces pour changer le comportement de l’utilisateur en se basant sur des capteurs disposés à son domicile. Les différents comportements au sein du foyer sont identifiés par le jeu à partir des données recueillies par les capteurs. En se basant sur les données analysées, le jeu motive les utilisateurs pour les encourager à adopter et à maintenir des comportements économes en énergie et sains.

Le projet MOBISTYLE (MOtivating end-users Behavioral change by combined ICT based tools and modular Information services on energy use, indoor environment, health and lifestyle) s’achèvera en mars 2020. Afin de maximiser l’impact du projet au‑delà de cette date, le consortium a l’intention d’utiliser une plateforme d’utilisateurs accessible en ligne qui garantira la poursuite des activités du projet. Cette plateforme stockera et partagera des méthodologies, des outils et des services en ligne pertinents, et sera dotée d’une base de données sur les données de surveillance.

Pour plus d’informations, veuillez consulter:

site web du projet MOBISTYLE


date d'une dernière modification: 2019-11-05 21:06:30
Commentaires
Privacy Policy